Qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand.e ?

 

Depuis qu’elle est toute petite, Charlotte a la réponse à cette question. Plongée dans l’environnement montagnard par sa famille, elle observe la nature dès son plus jeune âge. Une passion qui se consolide en grandissant, au fil des rencontres et des découvertes.

Après des études dans l’environnement, elle réalisera que ce ne sont pas seulement la nature et la botanique qui la passionnent. Qu’en est-il de l’humain, et de la relation qu’il entretient avec le monde végétal ? C’est au cœur du Queyras, un territoire exceptionnellement préservé des Alpes du Sud, que l’opportunité d’allier ces deux domaines s’est présentée. Charlotte y découvre une région enclavée et authentique, dans laquelle les anciens vivent encore aujourd’hui en relation étroite avec leur environnement naturel. Plantes comestibles, médicinales, vétérinaires… Dans un monde rural montagnard où la vie peut être rude, la nature est une alliée de poids pour soigner les maux du quotidien. Charlotte part à la rencontre de ces habitants des hauteurs, afin de recueillir leurs savoirs ancestraux. Soucieuse de ne pas laisser ce patrimoine exceptionnel sombrer dans l’oubli, elle réalise sa première étude ethnobotanique sur les usages traditionnels des plantes de montagne.

Comment transmettre alors ce savoir préservé ? Son diplôme d’ethnobotaniste en poche, Charlotte s’installe à Servoz, en Haute-Savoie. Au fil de ses cueillettes sauvages, elle continue d’apprendre et d’expérimenter, et s’inspire de tous ces savoirs recueillis pour créer son métier : faire découvrir les plantes sauvages de montagne et leurs usages, par le biais d’ateliers et de sorties, mais aussi par la fabrication de produits issus de sa cueillette. Son objectif ? Valoriser et transmettre à son tour ce que les anciens lui ont raconté.

 

Avec Hautes Herbes, Charlotte souhaite donner l’opportunité à chacun.e d’entre nous de réapprendre à connaître notre environnement naturel, de se réapproprier les savoir-faire ancestraux par la pratique pour se servir de la nature à bon escient, et d’y trouver notre place tout en la préservant.

Par Pauline Métay.

Revue de presse //

© 2017 - Charlotte Passelègue - HAUTES HERBES

 74 310 SERVOZ

N° SIRET : 837 868 603 00015