L'ail des ours - recette du pesto



Son nom vient du celtique "all" (brûlant) et du latin "ursus" (ours) : les ours en consommeraient pour récupérer de leur hibernation.



Tout est bon dans l'ail des ours ! La plante est riche en Vitamines C, B1, B2 et E, et a des propriétés dépuratives, hypotensives, toniques et antioxydantes.

On peut consommer : • le bulbe comme condiment (veiller à en cueillir seulement quelques-uns pour laisser la station se pérenniser), • les boutons floraux (plus forts en goût) dans du vinaigre blanc et consommés comme câpres (recette en légende de la photo), • les jeunes feuilles (avant la floraison) dans la salade, en pesto ou mélangés aux soupes, omelettes ou poêlées (recette en légende de la photo).

Attention : à ne pas confondre avec les jeunes feuilles d'arum, les feuilles de muguet ou les fleurs d'ornithogale qui poussent en même temps mais qui elles, sont toxiques ! L'ail des ours : feuilles brillantes sur le dessus et mâtes en dessus et elles sentent... l'AIL !



Recette du pesto d'ail des ours :


40 g de feuilles d’ail des ours,

20 g de pignons de pin ou d'amande ou de noix

1 pincée de fleur de sel

1 pincée de poivre

40 g d’huile d’olive

Mixer, c'est prêt !


À consommer en tartine, dans du fromage fais, poêlée de pomme de terre, sur des pâtes....



Note de la cueilleuse :


- Prélevez uniquement les parties dont vous avez besoin. - N'épuisez pas la station, laissez les plants les plus forts pour que leur cycle de vie et leur rôle dans l'écosystème ne soit pas entravés. Un bon prélèvement, c'est lorsque le passage du cueilleur ne se remarque pas. - Faites également attention à vos zones de cueillette (pollution, pesticides, déjections animales pouvant transmettre de graves maladies).

Posts à l'affiche
Posts Récents
Rechercher par Tags

© 2017 - Charlotte Passelègue - HAUTES HERBES - 74 310 SERVOZ - N° SIRET : 837 868 603